Pause Play
Pause Play
Echo Lali

Jeudi 29 juin - 20h Centre social Blanche-haye (Longwy-Haut) Echo Lali est un groupe de musique qui compose et interprète des chansons destinées aux enfants et à toute...

Le Tour de France à Longwy

Informations : Dispositif global de circulation pour le Tour de France : http://urlz.fr/5opi La Ville de Longwy est honorée de pouvoir accueillir le 3 juillet prochain la 3ème...

Formulaire de contact
Paiement
Vous êtes ici : Vie quotidienne > Solidarité > Santé

Santé

 

 
Historique

Tous âges confondus, la Lorraine accuse une surmortalité par rapport à la France. A l'intérieur de la région Lorraine, on observe une opposition entre le Sud-Ouest de la région, où les taux de mortalité sont les plus faibles, et le Nord-Est où ils sont les plus élevés. Seul le territoire de Nancy affiche un taux comparatif inférieur à la moyenne française.

De plus, entre 1997 et 2003, les trois enquêtes OBEPI ont montré une augmentation rapide de l'obésité en France. En l'espace de 6 ans, la proportion de personnes obèses est passée de 8,2% à 11,3% de l'ensemble de la population française. En Lorraine, sur la même période, l'obésité est passée de 10,1% à 11,6% de la population. Avec une prévalence de l'obésité égale à 11,2% de sa population, la Lorraine se place en 6ème position des régions françaises. La réduction des inégalités de santé est une des priorités de la loi de Santé publique. Le diagnostic de santé réalisé à l'échelon régional permet de disposer d'informations facilitant un repérage des disparités entre les territoires lorrains.

En s'appuyant sur les données pour lesquelles l'information est disponible à l'échelon territorial, on voit se dégager des territoires où les besoins de santé apparaissent comme plus accentués que dans d'autres.

Les territoires de santé et de proximité qui cumulent les résultats les plus faibles pour les indicateurs de santé effectivement renseignés et pris en compte se situent plus en Lorraine Nord qu'en Lorraine Sud.

Trois territoires se distinguent le plus des autres par un cumul plus prononcé d'indicateurs de santé négatifs : Pays de Briey, Bassin Houiller et Saulnois.
Cette catégorisation territoriale est à mettre en relation avec celle de la composition socioprofessionnelle des territoires concernés.

Au regard de l’ensemble des constats listés ci dessus et compte tenu des particularités sociologiques de la Ville de Longwy : du nombre important de logements sociaux, un potentiel financier modeste, un revenu par habitant inferieur aux moyennes départementales et régionales révélant la composition sociale caractéristique d’une large partie de population fragilisée. La Municipalité de Longwy a pris la décision de jouer un réel rôle d’acteur local en fédérant et impulsant une démarche territoriale partagée avec l’ensemble des acteurs locaux autour des questions de Santé Publique notamment en matière de prévention.

Ces engagements permettent de mettre en place des actions amenant à combattre les inégalités en matière de santé comme l’entend l’Organisation Mondiale de la Santé.

La ville de Longwy est adhérente du Réseau ville santé de l’OMS depuis janvier 2011, elle est également signataire de la charte « Villes actives du PNNS (Programme Nationale Nutrition Santé) »

Ainsi, en janvier 2012, la ville de Longwy a fait connaître sa volonté de signer un des tout premier Contrat Local de Santé (CLS) en Lorraine.
La CPAM, l’Education Nationale ont été invitées à prendre part au projet. A la suite d’un diagnostic territorial, la ville de Mont-Saint-Martin et Houcourt Moulaine se sont associées au CLS.
A partir des propositions des collectivités locales et du diagnostic, cinq priorités se sont dégagées :

· Nutrition,
· Conduites à risques
· Accès aux soins, aux dépistages et à la vaccination
· Isolement des personnes âgées
· Cadre de vie

Le Contrat Local de Santé, signé en juin 2013, constitue un réel outil d’impulsion en matière de santé et de prévention sur l’agglomération toute entière et permet de donner d’avantage face aux projets relevant du domaine de la santé avec le soutien de l’ARS et de l’Etat.

La nouvelle municipalité a souhaité s’engager afin de poursuivre le combat pour réduire les inégalités en matière de santé sur le Territoire. C’est pourquoi, elle a nommé une conseillère déléguée au Contrat Locale de Santé.

Les actions menées par le service santé

Parcours du Cœur : C’est une manifestation nationale créé par la Fédération Française de Cardiologie. Le principe des parcours du cœur consiste à rassembler autour d'un parcours de santé tous les publics.
A cette occasion, la ville est accompagnée de l'office des sports, de la croix rouge française et de nombreuses associations. La marche du cœur a souvent lieu au mois d’avril (date nationale).

Pique nique Culturel : Pour le grand public: organisation d'un pique-nique culturel au sein des Remparts de LONGWY-HAUT, (lieu inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2008) sur la thématique des fruits et des légumes. La population est invitée à venir déjeuner sur un site dédié à cet effet (mise en place de tables, nappes, distribution de couverts, poubelles…).

-Stand d'information et de conseils tenu par une diététicienne d’INTERFEL pour une alimentation équilibrée.
-Stand du Service santé avec Distribution de fruits et légumes et jeux pour les enfants
-Marché du Terroir de la Région
-Animation culturelle

Il est généralement organisé le premier weekend de juin.

Atelier cuisine intergénérationnel : Des ateliers cuisine sont organisés plusieurs fois dans l’année avec les personnes âgées et les classes CP de la ville: Confection du repas et déjeuner convivial sont les principes de cette activité. Une diététicienne est en charge de la mise en œuvre des recettes et de l'animation.

Ateliers « équilibre alimentaire » au sein des associations de quartier de la ville : Le service santé avec l’appuie d’une diététicienne met en place des séances théorique et pratique au sein des associations telles que le centre social CIDF Espoir 54….

Conduites à risques : Le Service santé et les partenaires mènent chaque année une action de prévention sur les conduites à risques.

L'action se déroule sur une semaine d’octobre afin de faire participer tous les élèves de 1er des trois lycées. Plusieurs stand sont mis en place afin d’appréhender cette problématique dans sa globalité :

-Voiture Choc
-Débat et Analyse d'un accident vu par les victimes, les pompiers, les policiers….
-Témoignages de victimes et responsables d'accidents.
-Démonstration des premiers gestes qui sauvent
Un questionnaire sera distribué pendant, mais également après l'action pour analyser les conduites à risques et l'impact de l'action sur les comportements des jeunes

Cette action est menée en partenariat avec la sécurité routière, les pompiers la police et la croix rouge.

Octobre Rose : « Une femme sur 9 a eu, a ou aura un cancer du sein au cours de sa vie. Si le cancer est détecté tôt, il est guéri dans 9 cas sur 10, pourtant seulement 52.7% des femmes se font dépister. Octobre Rose est une campagne nationale pour promouvoir le dépistage organisé pour les femmes de 50 à 74 ans.

De plus, l'activité physique est reconnue comme facteur de prévention de la maladie et de sa récidive ».

Octobre rose est une manifestation internationale dont le but est de sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein.

Cette année plusieurs actions vont être menées sur la ville.
Marche Rose
«le sport en rose » : Plusieurs séances de sport (zumba) seront animées et ouvert à tous tout le mois d’octobre (séances gratuites).
Salon de thé : Après-midi causerie autour d’un thé dans différentes associations de quartier.

Renseignements:
Service Santé - Ville de Longwy
Tel: 03.82.44.54.04