Pause Play
Pause Play
Distribution de masques – formulaire en ligne

La Municipalité a commandé auprès du Conseil Départemental 54 des masques en tissu certifiés AFNOR. Chaque Longovicien peut disposer gratuitement d’un masque...

Réouverture des écoles et de la crèche

Chère Longovicienne, cher Longovicien, Le Président de la République a décidé d’un déconfinement progressif et le Gouvernement a fait voter, par les députés, le plan...

Fonctionnement des services municipaux à compter du 12 mai

La Mairie est ouverte au public du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30. Afin de respecter les gestes barrière et les mesures de distanciation, un filtrage sera...

Formulaire de contact
Paiement
Vous êtes ici : L'actualité de la ville

L’ouverture vers la France

Actu du : 10-04-19  > Toutes les Actualités
Enclavé et en impossibilité de pouvoir se développer : tel était le constat fait par l’intercommunale IDELUX et la direction du Terminal Containers d’Athus en Belgique.

En effet, cette plateforme belge n’est que le port sec d’Anvers et Rotterdam. Autrement dit, les marchandises arrivent par mer dans ces deux ports, sont acheminées par trains jusqu’à Athus puis dépotées et convoyées par voie routière vers leur destination.

Situation non satisfaisante qui a amené les principaux décideurs belges à une réflexion simple : ouvrir une voie directe depuis le Terminal Containers vers la France.

Pour obtenir une réponse positive des autorités françaises, la direction du Terminal Containers a sollicité, en 2014, le député-maire de Longwy, lequel interviendra auprès du Secrétaire d’Etat aux Transports Alain VIDALIES et de la direction de la SNCF qui valideront le principe de réouverture de ce point frontière ferroviaire vers la Belgique.

Le maire de Longwy a donc fait le déplacement, avec beaucoup de plaisir, pour assister au « premier coup de pelle » donné par le ministre fédéral des mobilités François BELLOT. Ce chantier, d’un coût de 20 Millions €, devrait s’achever en 2022.

A terme, 30 trains journaliers remplaceront près de 300 000 camions en circulation annuelle. De nouveaux marchés vont ainsi s’ouvrir vers les pays de l’Europe du Sud. Une action de développement économique certes mais aussi de ... développement durable.