Pause Play
Pause Play
Echo Lali

Jeudi 29 juin - 20h Centre social Blanche-haye (Longwy-Haut) Echo Lali est un groupe de musique qui compose et interprète des chansons destinées aux enfants et à toute...

Le Tour de France à Longwy

Informations : Dispositif global de circulation pour le Tour de France : http://urlz.fr/5opi La Ville de Longwy est honorée de pouvoir accueillir le 3 juillet prochain la 3ème...

Formulaire de contact
Paiement
Vous êtes ici : Tourisme > Emaux et faïence

Emaux et Faïences

 

 
Longwy, ville historique des émaux

Au cœur de la Lorraine, à proximité de la Belgique et du Luxembourg, Longwy est un grand centre céramique aux XIXe et XXe siècles. La production de l'époque de la faïencerie de Longwy est aujourd'hui abritée dans une salle du Musée Municipal de la ville, qui est en fait l'ancienne manutention.

Au cœur d'une région à tradition faïencière, Longwy voit naître sa manufacture en 1798 dans un ancien couvent, le couvent des Carmes, vendu comme Bien National après la Révolution Française. La faïencerie produit alors des services de table imités d'autres grandes faïenceries. Les fondateurs doivent la céder au lendemain du siège de 1815 à J. Antoine de Nothumb, époux de Marie-Christine Boch, elle-même fille des faïenciers de Sept-Fontaines et Audun-le-Tiche. Napoléon 1er remarque la belle production de faïences d'usage, et commande un service destiné aux Maisons de la Légion d'Honneur. Après le siège de 1815, J.A. de Nothomb et son épouse Christine Boch perfectionnent les qualités de la pâte. Leur fille épouse en 1832 le baron Henri-Joseph d'Huart qui, au décès de son beau-père en 1835, devient propriétaire de la manufacture. Sous son impulsion, les progrès techniques sont nombreux : apparition des décors imprimés, nouvelle amélioration des pâtes, ...

Les innovations techniques se succèdent : nouveau procédé de chauffage des fours, impression de faïences, amélioration des qualités courantes des pâtes. Vers 1865, leurs fils Hyppolite et Henri-Ferdinand d'Huart, frais émoulus de l'Ecole Centrale de Paris, dynamisent encore davantage la Faïencerie familiale lorsqu'ils la reprennent en 1855. Ils ont l'idée de riposter aux importations massives de céramiques extrême-orientales en se tournant vers la faïence décorative, ils appliquent à la faïence le principe de "cloisonner" ou de cerner les décors à l'aide d'un trait gras et noir. Vers 1872, pour mettre en œuvre cette technique, ils font venir à Longwy Amédée de Caranza, artiste italien qui dirigeait les usines du Mikado au Japon. C'est alors la naissance des fameux Emaux de Longwy.

L'Exposition Universelle de 1878 consacrent le succès des Emaux, et de l'ensemble des créations faïencières. La notoriété de la Faïencerie de LONGWY attire les plus grands artistes : Carrière, Cirode, Croisy, Kilbert, Kruytenbrouwer, Clairin, Quost, Morlon...

Outre leur nom, ces artistes introduisent des techniques nouvelles : barbotines, porcelaines, pièces montées sur des bronzes orientaux, majoliques. Le nombre de formes de pièces décoratives s'accroit : montage sur bronze, pièces de prestige dans lesquelles le japonisme est éclatant.

Longwy expose ses nouveautés aux Expositions Universelles de 1889 et 1900. Peu sensible à l'Art Nouveau, la faïencerie connaîtra une production inspirée de l'Art-Déco vers 1919 : Lévy, Luce, Olesievicz créent en mêlant le goût de l'époque à la technique spécifique des Emaux. La faïencerie crée, en association avec les magasins du Printemps la collection "Primavera". Lindley, puis Chevalier assurent la création typique de l'époque.

En 1932, la tradition japoniste redevient la base de la création. Après les difficultés de la seconde guerre mondiale, M.P. Chevallier, P. Mignon, R. Rizzi, H. Gabet, C. Leclercq... amoureux de la matière et de la technique, s'inspirent des arts asiatiques. Ils créent formes et décors qui font toujours de bonheur des innombrables admirateurs des arts du feu, dont Longwy est l'un des maîtres.



Où acheter des émaux de Longwy?

Actuellement, six fabriques produisent des Emaux à Longwy, perpétuant ainsi la tradition :

Faïencerie et Emaux de Longwy
3, rue des Emaux, 54 400 Longwy-Bas
Tél.: +33 3.82.24.30.94
Fax : +33 3.82.23.53.52
www.emauxdelongwy.com

Emaux de Récollets de Longwy
2, place Giraud, 54402 Longwy
Tél.: +33 3.82.23.26.50
Fax : +33 3.82.25.83.30

Emaux d'Art de Longwy
2 bis, place Giraud, 54 400 Longwy-Bas
Tél.: +33 3.82.25.71.46
Fax : +33 3.82.23.19.61
emauxdart@orange.fr

Emaux de Saintignon
6, avenue de Saintignon
54 400 Longwy-Bas
Tél.: +33 3 82 24 47 78

Saint-Jean l'Aigle
Château de la Fayencerie
54440 Herserange
Tél.: +33 3.82.24.58.20
Fax : +33 3.82.24.43.76

Faïencerie Artisanale
16 rue Labro
54400 Longwy
Tél.: +33 6.38.67.99.11
http://facebook.com/artisan.emauxdelongwy
lartiste54400@aol.fr